les enregistrésX

RESSOURCE X

Quels sont les traitements de l’insuffisance rénale severe?

Parmi les traitements de substitution de rein, on distingue: la Dialyse et la Transplation ou Greffe Rénale.

La dialyse

En cas d'insuffisance rénale, quand l'accumulation des déchets, de l'eau et de sels, ou des acides dans le sang atteint un certain seuil incompatible avec la vie, le recours à la dialyse devient indispensable pour maintenir la personne en vie.

En effet,la dialyse permet d’éliminer les déchets, l’excès d'eau, de sels et d'acides accumulés dans le corps. Il existe deux formes de dialyse : L’Hémodialyse ou rein artificiel et la Dialyse péritonéale. Dans les 2 cas, le principe de base reste le même, déplacer en vue de leur élimination, les substances susmentionnées présentes dans le sang, au travers d'une membrane semi perméable, vers un autre compartiment d'où elles seront évacuées du corps.

Dans le cas de l'Hémodialyse, la membrane semi perméable est artificielle (d'où le nom rein artificiel). Cette membrane est contenue dans un dispositif rigide (filtre d’hémodialyse) dans lequel parallèlement au sang, circule aussi mais en sens inverse et sans contact avec le sang du malade, un liquide composé de sels (solution de dialyse). Cette solution va se souiller au fur et à mesure qu'elle parcourt le filtre en recevant les déchets provenant du sang. En sortant du filtre, elle est évacuée vers les égouts. Il faut des pompes pour assurer la circulation du sang en dehors du corps du malade (circulation extracorporelle) à travers les tuyaux en plastic jusqu'au filtre, tout comme la circulation de la solution de dialyse de son réservoir jusqu au filtre. Pour éviter la coagulation du sang dans la circuit extracorporel, on donne des anti coagulants.

Dans la dialyse péritonéale, la membrane qui purifie c'est le péritoine, une membrane naturelle qui recouvre les viscères abdominaux. Cette membrane est parcourue par des vaisseaux sanguins qui, en cas d'insuffisance rénale, sont chargés des déchets. Ces derniers vont passer du sang par le péritoine jusque dans la cavité abdominale préalablement remplie d'une solution stérile de dialyse qui va se souiller au fur et à mesure qu'il reste dans l'abdomen. Au bout d'un certain temps, cette solution doit être évacuée du corps via un petit tuyau placé dans l'abdomen (cathéter), puis remplacée via le même cathéter par une autre solution propre.

La dialyse peut être effectuée à domicile : Dialyse péritonéale ou Hémodialyse. Ou en centre à l’hôpital : Hémodialyse.

Fonctionnement de l'Hémodialyse

Fonctionnement de la dialyse péritonéale

La transplantation rénale

Ce traitement consiste à prélever un rein sain (greffon) sur une personne (donneur) et à le placer dans le corps d’une personne souffrant d’insuffisance rénale (receveur). Le donneur peut être vivant (donneur vivant) ou décédé (donneur cadavérique).

Le prélèvement des organes chez les humains comportent nécessairement des aspects éthiques. D'où la nécessité d'une loi qui veille à tout moment au respect et la dignité de la personne humaine. Ce don d'organes ne peut en aucun cas faire l'objet de transaction commerciale. Pour optimiser les chances de réussite de la greffe, il faut que le receveur soit compatible avec le donneur sur le plan du groupe sanguin ABO mais surtout le groupe HLA (antigènes présents sur les globules blancs).

La compatibilité reste une condition nécessaire au don, mais pas suffisante. En effet, le candidat donneur doit remplir bien d'autres critères avant d’être qualifié comme donneur. Il doit par exemple avoir 2 reins sains et fonctionnant normalement, ne pas être une personne à risque de maladie rénale chronique (HTA, Diabète sucré) ni être porteuse de maladies transmissibles (VIH, Virus de l hépatite B et C...), cancer, être en mesure de supporter l'intervention chirurgicale...Le grand défi de la greffe reste d'assurer toute la vie une bonne tolérance de greffon par le receveur au moyen du traitement immunosuppresseur. En diminuant les capacités de défense de l'organisme, ce traitement expose aussi l'individu au risque d'infection. Certains de ces médicaments sont toxiques pour le rein. Autant de raisons qui rendent indispensable le suivi du malade auprès d'un spécialiste en la matière.

Faites un Self-Test!

Comment Eviter d'en arriver là?

ACCUEIL
SELF-TEST
Prévention