les enregistrésX

RESSOURCE X

QU'EST CE QUE LE REIN?

Les reins, au nombre de deux, sont les organes de l’excrétion de l’urine.

Ils sont situés en arrière du péritoine (région rétro-péritonéale) dans les fosses lombaires, de part et d’autre de la colonne vertébrale et donc très postérieurs. De la forme d'un haricot, chaque rein mesure 12 cm de longueur, 6 cm de large et d'une épaisseur de 3 cm, bref une taille comparable à celle d'une souris d'ordinateur. Le poids de chacun de reins est de l ordre de celui d'un smartphone.

À quoi servent les reins?

Plus souvent incriminé qu’honoré, le rein n’est pourtant pas moins noble que le cœur ou le cerveau. Voici à quoi servent les reins

Le rein est un organe intelligent qui assume plus qu'un rôle mécanique de filtrer le sang. En effet, contrairement au tamis que l'on connaît dans la vie courante, le filtre du rein laisse passer toute substance utile ou non uniquement selon sa taille et sa charge. Le rein arrive à discriminer ce qui est utile qui doit être recyclé dans le corps, de ce qui est inutile dont il doit débarrasser le corps. En outre, en fonction des besoins du moment de l’organisme, le rein doit ajuster les quantités de substances utiles à recycler, et éliminer le surplus par l’urine afin que leur teneur dans l’organisme puisse rester constante.

Voici concrètement ce que font normalement les reins

1. Éliminer du corps les déchets du métabolisme

Les cellules du corps sont soumises à un travail de transformation des nutriments indispensables pour leur survie. Pour y arriver, elles doivent brûler de l'énergie et, comme tout ce qui consomme de l'énergie, produire sans arrêt divers déchets. Comment s'en débarrassent-elles? En les déversant dans le courant sanguin. Mais puisque le sang circule en circuit fermé dans notre corps, la quantité de déchets atteindrait rapidement un niveau toxique si on n'arrivait pas à les éliminer, et cela se fait essentiellement ... par les reins, évidemment! Il en est de même des substances exogènes tels que des métabolites des médicaments et des autres substances toxiques.

C'est dans les reins que le sang qui circule est «nettoyé jusqu'à 60 fois par jour». On peut imaginer nos reins comme un filtre personnel, un peu comme le filtre d'une piscine ou d'un aquarium.

2. Éliminer l excès de l'eau et des sels du corps

Notre corps est formé à 60% d'eau dont 40% situés à l'intérieur de la cellule (compartiment intracellulaire) et 20% en dehors de la cellule (compartiment extracellulaire) soit 15% dans l espace situé entre les cellules (espace interstitiel) et 5% dans les vaisseaux sanguins (espace intravasculaire). Les reins régulent la teneur en eau dans le compartiment extracellulaire. Les reins, qui sont aussi des chimistes avisés, maintiennent, avec une extrême précision, les concentrations sanguines de divers éléments chimiques surtout : sodium, potassium, chlore, et dans une moindre mesure, magnésium, calcium, phosphore, etc.... Quand on sait que la plus légère modification de la concentration de ces ions surtout le potassium et le sodium peut entraîner la mort subite, on comprend encore mieux l'importance de nos reins. En cas de perte d'eau et de sel suite à une transpiration ou une diarrhée profuse, ou suite à des vomissements, il se produit un déficit d'eau et de sel, le corps est alors menacé de déshydratation. Dans cette condition, le rein va réagir en réduisant la perte urinaire de ces éléments, l'urine devient alors très concentrée, le recyclage de l'eau et de sel s'en trouve majoré afin de corriger le déficit initial. Mais pour la compensation totale du déficit, le corps fait recours au mécanisme de la soif qui pousse à consommer l'eau. A contrario, quand lors d'une fête, on a pris beaucoup de boissons et de poissons salés, le corps est alors menacé d'inflation d'eau et de sel. La réaction du rein sera d'éliminer le plus possible d'eau et de sel (émission urine claire) en réduisant au maximum le recyclage. Dans cette condition d’inflation d'eau, la soif est inhibée. Enfin, comme dans l'eau de votre piscine, le pH (le niveau d'acidité) du sang est fixé dans des limites très précises. Là encore, les reins veillent à cette contrainte.

Si on peut globalement assimiler le rein à un filtre, il faut lui ajouter la fonction de comptable du corps qui met en balance ce qui doit sortir en fonction des entrées, le tout synchronisé aux besoins présents de l'organisme.

3. Production des hormones

3.1. Érythropoïétine pour la production des globules rouges (sang)

Les globules rouges représentent un composant majeur de sang. Leur durée de vie est de 120 jours. c'est pourquoi ils doivent être remplacés continuellement. La moelle osseuse constitue le principal site de production de globules rouges. Cependant pour cela, elle doit être stimulée par l’érythropoïétine, sans quoi le taux de globules rouges serait maintenu à un strict minimum nettement insuffisant par rapport aux nos besoins présents. Les reins peuvent connaître nos besoins en globules rouges et ils indiquent à la moelle osseuse la quantité à produire pour maintenir un niveau adéquat.

3.2. Vitamine D sous forme active

On sait que la vitamine D est essentielle pour la santé de nos os. Elle permet, entre autres, l'absorption digestive du calcium. La vitamine D est produite par la peau, sous l'action des rayons ultraviolets du soleil. On peut aussi la trouver ajoutée à des aliments comme le lait. On peut en consommer des suppléments sous forme de comprimés. Cependant, pour etre efficace, la vitamine D doit être activée par le rein.

3.3. Rénine pour la régulation de la tension arterielle

La rénine est produite par le rein dans certaines conditions précises comme une menace de chute de la pression artérielle. La rénine est le point de départ d'une cascade des transformations d'autres hormones pour aboutir à la production d’une autre hormone appelée angiotensine 2. Cette dernière est dotée de propriétés de contraction des muscles des vaisseaux sanguins (effet vasoconstricteur) qui entraîne l’augmentation des résistances et donc de l’élévation de la pression artérielle pour compenser la tendance initiale. Mais le rein intervient aussi dans la régulation de la pression artérielle par la régulation du volume extracellulaire.

Honorez-les pendant qu'il est encore temps.

LES AUTRES FONCTIONS DES REINS

Si la principale raison d'être des reins est de filtrer le sang, ils accomplissent aussi plusieurs autres extras, notamment des fonctions incontournables et essentielles à la vie.

Par exemple, les reins contrôlent la quantité d'eau qui doit demeurer constante dans notre corps. Sans leur vigilance, une accumulation de l'eau que l'on boit nous ferait gonfler avec le temps. À l'inverse, une perte exagérée d'eau (supérieure à la quantité ingérée) nous mènerait à la déshydratation. En fait, les reins laissent sortir (sous forme d'urine) la quantité exacte d'eau que l'on consomme -- moins les pertes par sudation, moins les pertes par défécation, moins les pertes par l'expiration. C'est un filtre, oui, mais un filtre calculateur! Le comptable du corps, on pourrait dire...

Les reins, qui sont aussi des chimistes avisés, maintiennent également, avec une extrême précision, les concentrations sanguines de divers éléments chimiques: sodium, chlore, magnésium, potassium, calcium, phosphore, etc.... Quand on sait que la plus légère modification de ces concentrations entraîne de sérieux problèmes de santé, on comprend encore mieux l'importance de nos reins.

Enfin, comme dans l'eau de votre piscine, le pH (le niveau d'acidité) du sang doit être fixé très précisément. Là encore, les reins veillent au grain.

CALCIUM ET VITAMINE D: LE RÔLE DES REINS

On sait que la vitamine D est essentielle pour la santé de nos os. Elle permet, entre autres, l'absorption digestive du calcium, constituant de base des os. La vitamine D est produite par la peau, sous l'action des rayons ultraviolets du soleil. On peut aussi la trouver ajoutée à des aliments comme le lait et le pain. On peut en consommer des suppléments sous forme de comprimés. Cependant, toute la vitamine D du monde ne servirait à rien sans l'action des reins: elle doit, pour agir, être activée, et ce sont les reins qui sont chargés de cette tâche essentielle.

GLOBULES ROUGES

Le sang est composé en majeure partie de globules rouges. Ceux-ci vivent environ 120 jours et doivent donc être remplacés continuellement. C'est la moelle osseuse qui est chargée de «fabriquer» ces globules rouges. Cependant, cette moelle est un peu paresseuse et, si elle n'était pas stimulée, elle maintiendrait le niveau de globules rouges à un strict minimum nettement insuffisant pour nos besoins. Les reins connaissent à tout moment nos besoins en globules rouges et ils indiquent à la moelle osseuse la quantité exacte à produire pour maintenir un niveau adéquat. Ils le font en envoyant un message par la voie sanguine sous la forme d'une hormone appelée érythropoïétine.

PRESSION ARTÉRIELLE

Les reins sont en partie responsables du maintien d'une pression artérielle constante pour mieux soutenir la circulation sanguine dans nos organes (dont le cerveau), que ce soit en situation normale ou en situation d'urgence: perte de sang ou d'eau, déshydratation.

TOXINES ET MÉDICAMENTS

Si les reins nous débarrassent de diverses toxines, ils permettent aussi l'élimination de certains métabolites des médicaments.

Voilà donc, en bref, à quoi servent les reins, véritables organes-orchestres: on constate de fait qu'ils occupent plusieurs fonctions essentielles à notre survie. Beaucoup plus qu'on ne le soupçonne généralement. On comprendra aussi tous les problèmes qui surgissent lorsque les reins ne fonctionnent plus.

Maladies des reins!

ACCUEIL
SELF-TEST
Prévention